Les crawlers : Google Webmaster Tools

Google Webmaster Tools, aussi appelé « Outil pour les webmasters » est un service proposé par Google qui permet non seulement d’indexer son site dans le moteur de recherche numéro un en France, mais aussi d’optimiser son référencement dans les résultats de recherche et de suivre son évolution.

crawlers-indexation-googlebot-webmarketing

Google Webmaster Tools (GWT) fournit tout un ensemble de « feedbacks » qui permettent aux webmasters/référenceurs de savoir comment Google parcourt leurs sites et quelles sont les erreurs qu’il a pu rencontrer. Par ailleurs « GWT » met à disposition une série de diagnostics et de statistiques qui permettent aux utilisateurs de l’outil d’améliorer leur référencement. Enfin, GWT permet de générer directement un sitemap pour que Google navigue plus facilement sur les pages d’un site web.

Une dernière mise à jour de l’interface de Google Webmaster Tools a été effectuée le 1er juillet 2013. Les lignes suivantes présentent de manière non exhaustive les différentes catégories de l’outil :

Apparence dans les résultats de recherche : Nouvel outil de « GWT » depuis le 1er juillet 2013, il permet notamment de simuler l’affichage d’un site web sur les pages de résultats de Google.

Trafic de recherche : A la différence de l’état de santé du site qui présente la façon dont est indexé le site internet dans le moteur de recherche de Google, la section trafic de recherche présente des données plus utiles au référencement.

  • La catégorie « requêtes de recherches » indique le nombre d’impressions (nombre d’affichage du site dans les résultats de recherche), le taux de clics par requête et par URL.
  • Comme son nom l’indique, la catégorie « liens vers votre site » indique le nombre de backlinks.
  • « Liens internes » présente le maillage interne du site
  • Enfin, la catégorie « Actions manuelles » informe des actions éventuelles effectuées par Google pour lutter contre des techniques de spam. Une agence de communication étant censée utiliser uniquement des techniques de référencement « white hat » (Bonnes pratiques), cette catégorie doit être vide.

Index Google et Exploration : A travers ces deux sections, Google propose un journal de crawl en indiquant le nombre de pages indexées, les erreurs rencontrées pendant le crawl et des statistiques liées au crawl telles que le nombre de pages crawlées et la vitesse du crawl journalier. Par ailleurs, l’outil permet d’accéder aux URL bloquées, mais également d’explorer son site de la même manière que GoogleBot l’explore. Enfin, c’est désormais la section « Exploration » qui permet de générer son sitemap. Ces sections sont donc des lieux d’échanges puisque Google fournit des informations, mais il est aussi possible de fournir des informations à Google en indiquant par exemple quelles sont les URL que l’on souhaite ne pas voir indexées.

Google Webmaster Tools ne s’arrête évidement pas là, mais ces quelques informations permettent très rapidement de comprendre que cet outil joue sur deux tableaux complémentaires. Le premier concerne évidement son rôle de crawler avec un espace de soumission de sites et des statistiques d’indexation. Le second concerne le référencement et peut être considéré comme un accompagnement supplémentaire à Google Analytics.

Laissez un commentaire

*